Accueil > Baromètre

Baromètre Bodacc

La crise pèse-t-elle sur les reprises de fonds de commerce ? Le Baromètre Bodacc analyse le marché de la vente et cession de fonds de commerce et d'industries en France (bâtiment, commerce, industrie et services). Il détaille le montant moyen des transactions par secteur d'activité, région et département, profil type des acquéreurs. Établi à partir des données publiées au Bodacc, en partenariat avec Altares, il est édité par la la Direction de l'information légale et administrative (DILA) dans le cadre de sa mission de transparence économique et financière.

6ème édition : Ventes et cessions de commerces et d'industries en France du 1er janvier au 31 décembre 2015

La 6ème édition du Baromètre BODACC, établie en partenariat avec Altares, analyse les ventes et cessions de fonds de commerce en France du 1er janvier au 31 décembre 2015 :

  • nombre de transactions,
  • montant moyen des fonds de commerce,
  • par activité, région, département, profil des acquéreurs...

Télécharger la 6ème édition du Baromètre Bodacc >

En 2015, 39 835 fonds ont changé de main, pour une valeur moyenne de 179 874 €

Bloquée à 175 000 € de 2008 à 2010, la valorisation des fonds de commerce avait franchi le seuil des 180 000 € à partir de 2011, jusqu’à approcher 200 000 € en 2012. Depuis, le prix de cession s’effrite. En 2015, la valeur moyenne se fixe aux environs de 180 000 €, en retrait de 5,1 % par rapport à 2014.

Montant moyen et nombre des transactions de fonds de commerce de 2011 à 2015

La restauration sans appétit

Les secteurs du Commerce et de l’Hébergement, restauration, débits de boisson (HCR) animent toujours les reprises de fonds de commerce. Avec 16 000 reprises, ils représentent à eux seuls plus de la moitié (57 %) des transactions, malgré le recul sensible du nombre d’achats en restauration depuis trois ans. Les prix sont en recul dans la plupart des secteurs. Ils augmentent pour quelques activités : travaux publics, services informatiques comme l’hébergement, voyages.

Montant moyen des transactions en € par secteur d’activité des acheteurs

Hébergement, restauration, débit de boisson

Le prix moyen s’est établi à moins de 80 000 € en restauration rapide, aux environs de 160 000 € en restauration traditionnelle comme en débit de boissons et au-delà de 370 000 € en hôtel et hébergement similaire.

Montant moyen des transactions en € par activité des acheteurs

Profil des acheteurs

La reprise est encore portée par des créateurs d’entreprises, à 46 %. Ce taux, qui était encore de 54 % en 2011, a cependant tendance à baisser sur cinq ans.
En comparaison de la moyenne à cinq ans comme des valeurs 2014, les valorisations des fonds de commerce s’abaissent quelle que soit la taille de l’entreprise.
Les prix des fonds des très petites entreprises (TPE) ont davantage résisté et se sont même appréciés pour celles ne comptant pas de salarié.
Les activités les plus importantes se sont elles aussi renchéries sur 2015 après avoir chuté en 2014. Les entreprises de taille intermédiaire (ETI) ont ainsi racheté les fonds de commerce 466 000 € en moyenne.
Les petites et moyennes entreprises (PME) sont toujours présentes sur le marché de la reprise puisque leur nombre ne baisse que de 1,7 %, contre - 9,1 % pour l’ensemble des repreneurs.

Montant moyen des transactions en € par tranche d’effectif des acheteurs

Montant du fonds de commerce exprimé en % du chiffre d'affaires HT du vendeur

Des valorisations plus élevées à l’Ouest qu’à l’Est

Trois régions tirent les prix au-delà de 200 000 € : Île-de-France, Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Ces deux dernières enregistrent même une hausse sur un an et sur cinq ans. En Île-de-France, les prix de cession des fonds de commerce restent proches de 240 000 €. L’outre-mer se distingue : Guadeloupe, Martinique et Réunion signent des valorisations très au-dessus de 200 000€.

Des créations d’entreprises par reprise d’un fonds, davantage pérennes

Si le nombre de repreneurs recule légèrement, ces reprises conservent une remarquable pérennité. Près de 88 % de l’ensemble des repreneurs du millésime 2011 sont encore actifs en 2015 soit cinq plus tard, taux déjà observé sur les millésimes précédents. L’INSEE observe un taux de survie à cinq ans des entreprises créées en 2006 de seulement 51,5 %. La création d’une entreprise par reprise d’un fonds de commerce demeure donc bien davantage pérenne que l’ensemble des créations.

Retrouvez l'ensemble des graphiques, tableaux et l'analyse des ventes et cessions en 2015 dans la 6ème édition du Baromètre Bodacc.

Télécharger la 6ème édition du Baromètre Bodacc >

Éditions précédentes

Point d'étape au 1er semestre 2015 des ventes et cessions de fonds de commerce (bâtiment, commerce, industrie ou services)

La DILA (Direction de l’information légale et administrative), éditrice du BODACC, publie le point d'étape de la 5ème édition du Baromètre BODACC, en partenariat avec Altares. Établi à partir des données publiées au Bodacc, ce baromètre analyse les ventes et cessions de fonds de commerce en France au 1er trimestre 2015 :

  • nombre de transactions,
  • montant moyen des fonds de commerce,
  • par secteur d'activité, région, profil des acquéreurs.

Télécharger le point d'étape de la 5ème édition du Baromètre Bodacc >

5ème édition : Ventes et cessions de commerces et d'industries en France du 1er janvier 2010 au 31 décembre 2014

La DILA (Direction de l’information légale et administrative), éditrice du BODACC, publie la 5ème édition du Baromètre BODACC, en partenariat avec Altares. Établi à partir des données publiées au Bodacc, ce baromètre analyse les ventes et cessions de fonds de commerce en France du 1er janvier 2010 au 31 décembre 2014 :

  • nombre de transactions,
  • montant moyen des fonds de commerce,
  • par activité, région, département, profil des acquéreurs...

Télécharger la 5ème édition du Baromètre Bodacc >

Point d'étape au 1er semestre 2014 des ventes et cessions de fonds de commerce (bâtiment, commerce, industrie ou services)

Au premier semestre 2014, le nombre de rachat de fonds de commerce se stabilise, avec 22 638 transactions. En dépit d'une croissance laborieuse, la valeur des fonds de commerce est elle aussi préservée. Les rachats se sont conclus en moyenne à 191 018 €. Cinq milliards d’euros ont ainsi changé de main.
Le commerce et l’hôtellerie-restauration concentrent plus de la moitié du nombre de transactions. A l’exception des transports, les secteurs plus orientés B2B (industrie, services aux entreprises, conseil de gestion) enregistrent globalement une hausse du prix de vente des fonds de commerce.
C’est dans le quart nord-ouest que les fonds de commerce sont les plus chers, au-delà de 180 000 €. Ce montant dépasse même 200 000 € en Île-de-France, Haute-Normandie et Picardie. Hors métropole, la Martinique se distingue avec des fonds de commerce valorisés en moyenne à 281 000 €.

Télécharger le point d'étape de la 4ème édition du Baromètre Bodacc >

4ème édition : Ventes et cessions de commerces et d'industries en France du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2013

En 2013, plus de 44 500 fonds de commerce ont été transmis, à un prix moyen de 191 066 €.

Téléchargez la 4ème édition du Baromètre BODACC

Cette étude porte sur les ventes et cessions de fond de commerce réalisées en France du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2013.
Elle analyse le nombre et montant moyen des transaction par :

  • secteur d'activité,
  • région et département,
  • profil d'acquéreur (effectif, catégorie juridique, âge).

Le baromètre BODACC du premier semestre 2013 avait donné le ton. Après une année 2012 particulièrement dynamique, 2013 marque le pas. Le nombre de transmissions de fonds de commerce recule de 8,5 % sur un an, soit à 44 504 reprises en 2013. La valeur des fonds est en retrait (-4,2 %) mais elle se maintient au-dessus du seuil des 190 000 € (191 066 €), un montant très supérieur à celui observé cinq ans plus tôt en pleine crise (174 500 € en 2009). Au global, 11,5 milliards d’euros ont ainsi été échangés en 2013.

Point d'étape au 1er semestre 2013 des ventes et cessions de fonds de commerce (bâtiment, commerce, industrie ou services)

Au 1er semestre 2013, environ 23 000 fonds de commerce se sont échangés, en moyenne au-delà de 190 000 €.
Ce 1er semestre 2013 ne confirme pas le dynamisme de la reprise des fonds de commerce constaté en 2012 mais les chiffres du baromètre Bodacc conduisent à des constats plus encourageants :

  • Moins de transactions mais la création de valeur est préservée. Le montant moyen des transactions résiste au dessus de la barre des 190 000 € franchie l’année dernière, preuve d’une certaine confiance des entrepreneurs à résister au contexte économique instable de ce début d’année.
  • Depuis 2010, les fonds de commerce se sont renchéris de près de 18 000 €. Les créations d’entreprises par rachat de fonds de commerce continuent d’afficher un taux de survie supérieur de 30 % à celui de l’ensemble des créateurs.
  • Les microentreprises dynamisent le marché de la reprise de fonds de commerce. Elles concentrent près de la moitié des opérations et tirent les prix de cession en hausse de plus de 14 %.

Téléchargez le point d'étape du 1er semestre 2013 du baromètre Bodacc